Ce récit a été publié sur Gai-Éros avec l'autorisation de l'auteur.
Ce sont les plus généreux.
Parfois il lui arrivait quil vienne me donner un coup de main pour ranger la tinkaa escort boutique juste après la fermeture.
Peut-être, mais ne viens pas me dire que tu fais ça uniquement pour le plaisir?
La boutique sest transformée en véritable champ de bataille et laffaire a fini au commissariat.Pendant ces quelques instants je restais appuyé contre le rayonnage la tête en arrière submergé par le plaisir et la joie denfin pouvoir satisfaire mon désir.Jétais aux anges et je sentais lorgasme très proche.Bien entendu afin de ne pas laisser penser quil exerçait son métier dans le sex-shop, je linstallais dans larrière boutique.Laissez voguer votre imagination autour de cette photo et excitez-nous dans vos propres mots!Il avait quand même une certaine classe dans la façon dont il bougeait.Jai 16 ans, pourquoi?Alors ça te plait?Pour le cash et le plaisir.Jai rapidement fini par sympathiser avec lui, Johnny de son vrai prénom.



Incapable de tenir plus longtemps, jaccélérais légèrement et mon sexe déchargea mon sperme, remplissant le condom en marrachant les rencontres d'après minuit dvdrip des cris et des gémissements de jouissance.
Devant la boutique dès vingt-deux heures, un jeune prostitué qui se faisait surnommer "le videur venait faire le trottoir jusquà une heure plus où moins tardive, suivant le temps et la présence de la clientèle.
En dehors de cela je dois reconnaître que même si son physique ne correspondait pas trop aux normes de la beauté masculine, je ne le trouvais pas déplaisant.
Peut-être, mais il semble texciter mon petit cul.Tu ne le sais peut-être pas, mais Luc, certains soir quand je quitte le sex-shop, il me rattrape dans la rue et me demande de lui faire une petite galerie.Il marrive assez souvent de tomber sur des hommes daffaires ou des avocats.Je ne comprenais plus rien.Un taré nous a retourné tout le magasin, cest pour ça que nous avons appelé la police.Comment ça se fait que malgré tout ce que je tai raconté sur mes histoires de baise, tu ne m'as jamais demandé de te faire des choses, car parfois, certains mecs ratent jamais une occasion de senvoyer un jeune mec pas farouche comme moi.Au fil des semaines, cette distance sest un peu dissipée pour la simple et bonne raison que lhiver arrivait et que je ne me sentais pas le droit de laisser un jeune dehors au plus fort des intempéries.Comme pour achever de me troubler, alors que je me trouvais juste derrière lui, il fit tomber un gadget et se baissa pour le ramasser.Expert comme il létait, il sen aperçut et laissa mon sexe le temps daller chercher un préservatif.Il nétait pas rare que nous discutions de choses et dautres.Cest tout simplement parce que je ne fais lamour quà des filles.Il me sentit durcir au travers de mon pantalon et il tortilla ses fesses contre mon sexe en riant avec malice.De sa main gauche il se mit à me branler exchange x rate doucement, cétait une formidable sensation que de sentir ses mains expertes, douces et chaudes, sur mon sexe et mes testicules, jen frissonnais de plaisir.Je ne pouvais croire ce que je venais dentendre.




[L_RANDNUM-10-999]